Combien de fois m'a t'on posé cette question ? Quitte à décevoir, je réponds systématiquement en renvoyant :

Définir les besoins

De quoi parle-t'on ?

d'un site vitrine, d'un site d'e-commerce, d'un site éditorial ? Quid de la charte graphique ? Avez-vous un logo ? Faut-il ou non rattacher le site à un CRM ? à un ERP ? Que faites-vous des réseaux sociaux ? etc

Il est en effet bien difficile de répondre sans savoir ce que le client désire. Chez le boucher, cela dépendra de la pièce et de la quantité (poids), chez le concessionnaire de la puissance, de la motorisation, enfin des options, lesquelles pèsent souvent lourdement dans le coût final.

De l'importance du cahier des charges

La première démarche consiste à se rencontrer, à faire compléter (par le client) en l'aidant, un cahier des charges.

Seul document permettant de définir les besoins, ce cahier des charges permettra de déterminer un volume (en jours) donc une offre chiffrée en fonction d'un coût à la journée.

Si, dans le reportage ci-dessous, les intervenants donnent une fourchette de 500 à 1200 €/jour, insistant sur le fait qu'il s'agit de tarifs pratiqués à Paris, dans une société, le coût affiché par La Fabrique du web, installée dans l'agglomération d'Alençon, est de 250 €/TTC. Seul, car auto-entrepreneur, je n'ai pas les charges patronales incombant à une société de plusieurs salariés ni de fonctionnement ou si peu.

Le devis peut aussi évoluer si jamais le client formule des besoins après que le cahier des charges ait été défini. Enfin, le calendrier est susceptible de bouger, aussi faut-il se laisser un peu de temps et anticiper tant que faire se peut.