C’est en substance le constat alarmant que lance Bernard Stalter, Président des Chambres des Métiers et de l’Artisanat (CMA), dont le communiqué de presse est reproduit ci-dessous.

"Un déficit de 32 millions d'euros, dont l'origine reste à déterminer"

Je cite également un extrait d’un article paru hier sur le site Le Monde des Artisans : “ Alors que les ressources allouées au FAFCEA s'élevaient à 72 millions d'euros au titre de l'exercice 2017, elles ne s'établissaient qu'à 33,8 millions d'euros en 2018. Le FAFCEA accuse désormais un déficit de ... 32 millions d'euros ! ” 

En clair, les artisans continueront de cotiser mais ne pourront plus se former ce alors qu’ils sont nombreux à accueillir des apprentis au sein de leur entreprise.

Des besoins en terme de formation ? c'est MAINTENANT.

Avant que les fonds destinés à la formation ne soient taris, il est en effet temps de faire le nécessaire.

Sources :
Les artisans bientôt privés de formation ?
- Communiqué de presse de Bernard Stalter (pdf à télécharger)

insta PB

UT Joomstagram